La Fondation Lire et Comprendre

La Fondation Lire et Comprendre a été créée le 17 décembre 2015 sous l’égide de la Fondation de France à l’initiative de Lila BIDAUD.

La Fondation Lire et Comprendre a pour objet la prévention de l’illettrisme des enfants de milieux défavorisés lorsqu’ils rencontrent des difficultés d’apprentissage de la lecture en cours préparatoire. Agir à l’aube des apprentissages pour prévenir l’illettrisme et contrer ainsi efficacement le décrochage scolaire, c’est le cœur de l’objet que s’est donné la Fondation Lire et Comprendre.

Apprendre à lire et ainsi acquérir le goût d’être curieux de tout, cela se joue dès le primaire et particulièrement au cours préparatoire. Sans une bonne maîtrise des fondamentaux, les enfants traînent tout au long de leur scolarité un handicap qui se répercute sur les autres matières. La lutte contre le décrochage scolaire commence donc dans ce moment clé où l’on découvre la structure du langage et de l’écriture.

Leur apprendre à bien lire, c’est préparer l’avenir de ces enfants. Leur apprendre à bien lire, c’est leur donner les moyens de comprendre le monde dans lequel ils vont grandir. Leur apprendre à bien lire, c’est leur permettre d’accéder à un autre monde que celui dans lequel ils évoluent.
Déjouer l’illettrisme dès le CP constitue aujourd’hui un enjeu de société pour favoriser l’égalité des chances.

Contrer et endiguer le décrochage scolaire dès le début du parcours scolaire de ces enfants, c’est l’objectif que poursuit la Fondation Lire et Comprendre. Avec les structures que nous soutenons à travers notre Fondation, notre ambition vise à contribuer à un meilleur avenir de tous les jeunes enfants de France et de faire de nouveau de l’école de la République, le moyen d’accéder à l’ascenseur social. Par ses actions, La Fondation Lire et Comprendre est là pour y prendre sa part et faire naître des vocations et des ambitions dans l’esprit de ces jeunes enfants de France.

Actualités

> Appel à projets 2017 de la Fondation Lire et Comprendre

> Newsletter de la Fondation Lire et Comprendre n°1 – Novembre 2016